OK
retour au dossier : Troubles énergétiques en médecine chinoise

DMLA touche les personnes âgées après 50 ans

La dégénérescence maculaire (DMLA) est la première cause de handicap visuel chez les personnes de plus de 50 ans.

La DMLA, dégénérescence maculaire, concerne environ 8% de la population française mais sa fréquence augmente avec l'âge. Les chercheurs s'intéressent aux différentes formes de DMLA, notamment des formes tardives associées à une perte de vision centrale.

Qu'est-ce que la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) ?

La dégénérescence maculaire (DMLA) est une dégradation d'une partie de la rétine, appelée macula, pouvant mener à la perte de la vision centrale. Cette maladie d'origine multifactorielle concerne généralement les plus de 50 ans. La partie périphérique de la rétine reste intacte, de ce fait elle ne rend jamais totalement aveugle mais invalidante. Elle touche 1% des 50 à 55 ans, 10% des 60-65 ans et de 25% à 30% des plus de 75 ans. Il faut diviser ces chiffres par deux si l'on tient compte de la perte de la vision centrale. La maladie démarre par une phase précoce appelée maculopathie (MLA) liée à l'âge et se caractérise par l'accumulation de petits dépôts blanchâtres à l'intérieur et autour de la macula. La forme atrophique correspond à la disparition progressive des cellules de l'épithélium rétinien, puis à celles des photorécepteurs au niveau de la macula. Ce processus est lent et il s'étale entre 5 et 10 ans avant que le patient ne perde sa vision centrale. Quant à la forme humide, elle se traduit par une prolifération de nouveaux vaisseaux anormaux sous la rétine. Depuis 2006, la forme humide de la DMLA se traite à l'aide d'inhibiteurs du VEGF, un facteur de croissance qui permet la formation des néo-vaisseaux. Les chercheurs travaillent d'ailleurs à l'amélioration de la prise en charge de DMLA.

dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)

La dégénérescence maculaire liée à l'âge vue par la médecine chinoise

L'organe du foie a une relation particulière et prédominante avec les yeux. L'état général des yeux reflète l'état physiologique ou pathologique de l'organe du Foie. Les différents déséquilibres du foie amènent des troubles différents tels que les glaucomes, la cataracte, la baisse d'acuité visuelle, la photophobie, la conjonctivite... Une étude contrôlée et aléatoire révèlerait qu'un extrait de ginkgo biloba, une plante issue de la pharmacopée chinoise, peut améliorer de manière significative l'acuité visuelle à distance chez des personnes atteintes de dégénérescence maculaire. Aussi, l'acupuncture oculaire pourrait permettre de ralentir l'évolution de la dégénérescence maculaire liée à l'âge.

Quel complément recommande la médecine chinoise ?

La pharmacopée chinoise conseille le complément Ming Mu Di Huang Pian qui agit sur l'énergie du foie. Il associe des plantes de la médecine chinoise avec des éléments naturels comme la coquille d'huître pour contrôler les troubles de la vue et notamment ceux de la cataracte. L'angélique protège des effets des radicaux libres liés à une exposition aux UV.

retour au dossier : Troubles énergétiques en médecine chinoise
Ming Mu Di Huang Pian

Ming Mu Di Huang Pian

Ming Mu Di Huang Pian agit sur l'énergie du foie.

24,00 €
Ajouter au panier
Livraison Livraison
3 à 5 jours maxi
Made in France Made in France
Nous adhérons !
Paiements sécurisés Paiements sécurisés
et protection de vos données
Télécharger le catalogue