OK
retour au dossier : Troubles énergétiques en médecine chinoise

L'endométriose, un mal féminin peu connu

L'endométriose concernerait 10% des femmes dans le monde en âge de procréer. Malgré ce chiffre, cette maladie gynécologique reste mal connue et il n'existe pas de traitement curatif à proprement parler. D'autant plus qu'il faut compter 7 ans, en moyenne, pour la diagnostiquer.

Entre douleurs invalidantes et problème de fertilité, elle reste redoutée par la plupart des femmes. Si la médecine chinoise ne peut intervenir de façon curative, elle peut tout de même soulager certains maux liés à ce trouble féminin.

Qu'est-ce que l'endométriose ?

Qu'est-ce que l'endométriose ?

L'endométriose est une maladie gynécologique chronique qui peut se manifester dès l'adolescence. Elle se caractérise par la présence de cellules issues de la muqueuse utérine (endomètre) en dehors de l'utérus. Elle peut être à l'origine de douleurs difficiles à soutenir au niveau du pelvis et de problèmes d'infertilité. Cette maladie, longtemps ignorée, est difficile à comprendre. Mais la théorie de la régurgitation dite « théorie de l'implantation » pourrait en expliquer bien des formes. Ainsi lors de la menstruation, sous l'effet des contractions utérines, une partie du sang est régurgitée dans les trompes pour arriver dans la cavité abdomino-pelvienne. Cette théorie expliquerait bien des cas d'endométriose. Ainsi, ce sang contiendrait des cellules endométriales qui, au lieu d'être détruites, vont s'implanter et prolifèrent sur les organes de voisinages (ovaires, trompes, intestins, vessie...) au moment des stimulations hormonales.

Les troubles gynécologiques vus par la médecine chinoise

Les troubles gynécologiques vus par la médecine chinoise

La médecine chinoise a une vision énergétique du fonctionnement et des déséquilibres du cycle féminin. Celui-ci est influencé par la qualité et la quantité du Qi et du sang mais aussi des énergies yin et yang. Le cycle de la femme est en lien direct avec les merveilleux vaisseaux Ren Mai et Chong Mai et le fonctionnement de certains organes comme la rate, le foie, les reins et le coeur. Par ailleurs, il peut aussi être perturbé par les climats, les tensions émotionnelles et l'hygiène de vie. Le cycle menstruel dure environs 28 jours et se décompose en deux phases principales selon la médecine chinoise. La première moitié du cycle est liée à la croissance du yin qui atteint son apogée durant l'ovulation. Et la seconde concerne la croissance du yang. Ces phases donnent des informations sur l'équilibre du Qi, du sang et du yin/yang. Les insuffisances de yin et de sang peuvent être à l'origine de vertiges, de fourmillements, de crampes ou d'insomnies. Si le Qi est bloqué, cela entraîne des maux de tête, de l'irritabilité, des tensions dans le bas ventre ou dans la poitrine. Il est donc très important de veiller à ce que le Qi et l'essence du rein soient corrects et suffisants.

Quel complément recommande la médecine chinoise ?

L'Angélique chinoise sera une excellente alternative en cas de douleurs de règles. Surnommée le ginseng de la femme, le complément Angélique permet de maintenir la santé féminine pendant le cycle menstruel et de soutenir le transport de l'oxygène dans le sang. Il s'agira de prendre 2 à 4 gélules par jours pendant un mois minimum. En cas de douleurs récurrentes, préférez consulter un professionnel pour détecter le moindre symptôme ou tout simplement vous rassurer.

retour au dossier : Troubles énergétiques en médecine chinoise
Angélique chinoise

Angélique chinoise

Maintient la santé féminine (du cycle menstruel)

30,00 €
Ajouter au panier
Livraison Livraison
3 à 5 jours maxi
Made in France Made in France
Nous adhérons !
Paiements sécurisés Paiements sécurisés
et protection de vos données
Télécharger le catalogue